Les tarifs de la formation aide-soignant-e

Vous devez justifier du financement de vos études, qui s'élève à 7 500 €, lors de votre inscription.

 TYPES DE FINANCEMENTS :

PRISE EN CHARGE DU COÛT DE LA FORMATION

La formation en Institut de Formation Aide-Soignant a un coût.

 

Pour l’année 2022 - 2023, le coût est de 7500 €uros.

 

Le cout de la formation peut être pris en charge à différents titres :

 

1)      Soit à titre individuel : le coût de la formation sera à votre charge, pour les 3 années de formation, vous devrez faire un courrier manuscrit stipulant que vous en avez pris connaissance et que vous vous engagez à régler le coût de la formation pour chacune des années de formation. Ensuite, il vous sera demandé de signer un engagement d’autofinancement le jour de la pré-rentrée. Ce coût sera réévalué chaque année

2)      Soit par un employeur ou un OPCO : en produisant l’attestation de prise en charge des frais de formation

3)      Les instituts sont référencés sur le site "Mon Compte Formation", vous pouvez également consulter votre compte personnel de formation en suivant le lien

ci-dessous : https://www.moncompteformation.gouv.fr

4)     Soit par le Conseil Régional d’Ile de France, vous pouvez en être bénéficiaire si vous remplissez une des conditions suivantes 

 

Effectifs éligibles à la subvention régionale de formation :

Une participation aux frais de formation de 100 € vous sera demandée

Seuls les effectifs inscrits, suivant une formation à temps plein et présents au 15 octobre de l’année n-1 sont éligibles à la subvention régionale.

Le statut est considéré à l’entrée en formation et vaut pour toute la durée de la formation.

 La situation des élèves/étudiants est examinée individuellement au cas par cas :

- les jeunes de moins de 26 ans en poursuite d’études sans interruption (y compris ceux ayant un contrat de travail étudiant) ; Fournir un certificat de scolarité

- les jeunes de moins de 26 ans avec interruption de scolarité de moins de 2 ans avant le démarrage de la formation ; Fournir un certificat de scolarité

- les jeunes dont le service civique s’est achevé dans un délai d’un an avant l’entrée en   formation ; Fournir le justificatif

- les demandeurs d’emploi (catégories A et B), inscrits à Pôle emploi depuis 6 mois au minimum à l’entrée en formation, dont le coût de formation n’est pas pris en charge par Pôle emploi ; Fournir la décision d’inscription au Pôle Emploi  

- les bénéficiaires d’un PEC (Parcours Emploi Compétences) ; Fournir le justificatif

- les bénéficiaires du RSA (Revenu de Solidarité Active), Fournir le justificatif

- les apprenants relevant du SPRF12 (Service Public Régional de Formation), Fournir le justificatif

 Le justificatif, en fonction de votre situation est demandé dès votre inscription

 Par exception, les élèves issus des Baccalauréats professionnels « accompagnement, soins, services à la personne » et « services aux personnes et aux territoires », et inscrits en parcours partiel tel que défini dans l’arrêté du 21 mai 2014, ainsi que les élèves titulaires d’un CAP « accompagnant éducatif de la petite enfance » sont éligibles à la subvention régionale à condition qu'ils respectent les critères d’éligibilité.

Les reports, les transferts et les redoublements sont pris en compte dans les effectifs.

 Une dérogation pour prendre en charge le financement de la formation peut être accordée à titre exceptionnel après examen du dossier du candidat. La demande de dérogation doit exclusivement être formulée par le centre de formation.

 

Effectifs non éligibles à la subvention régionale de formation :

- les agents publics (y compris en disponibilité) ;

- les salariés du secteur privé ;

- toute personne ayant bénéficié d’une prise en charge partielle par Transitions Pro ;

- les abandons de formation intervenus dans le mois suivant l’entrée en formation ;

- les apprentis ;

- les personnes en validation des acquis de l’expérience ;

- les cursus partiels ;

- les médecins et les sages-femmes diplômés à l’étranger.

 

AUTRES FINANCEMENTS :

Les promotions professionnelles :

Les frais sont facturés 7 500 euros à l’employeur ou à l’organisme de formation (TRANSITION PRO, ANFH, UNIFAF…) dans le cas d’un congé individuel de formation.

 

Les candidats en autofinancement :

Le coût est de 7 500 euros. Un échéancier sera proposé.

 

Les instituts sont référencés sur le site "Mon Compte Formation" :

Vous pouvez également consulter votre compte personnel de formation en suivant le lien ci-dessous :

www.moncompteformation.gouv.fr

 

AIDES FINANCIÈRES DURANT LA FORMATION :

 Consulter le site du Conseil régional d’Île-de-France :
www.iledefrance.fr/formations-sanitaires-et-sociales-quelles-aides-financieres-et-pour-qui cliquer ici

Contrat Allocation Étude (CAE) :

Les élèves ont la possibilité de bénéficier d’un CAE avec un établissement de santé ou un EHPAD, situé dans la région d’Île-de-France, en contrepartie d’un engagement d’exercer dans l’établissement pour une durée de 18 mois après sa diplomation.
La liste des établissements est communiquée aux élèves en début de formation.
Financée par l’Agence régionale de santé, l’allocation versée à l’élève est d’un montant forfaitaire de 9 000 euros pour son année complète de formation dans un IFAS de la région Île-de-France.
Le CAE n’impacte pas la diversité des lieux de stage de l’élève durant sa formation.
Les élèves ayant déjà passé un contrat avec un établissement de santé ou médico-social (CFA, autres CAE, etc.) ainsi que les élèves boursiers ne sont pas éligibles à ce dispositif.