Gestion durable et biodiversité

L'EPS Barthélemy Durand s'implique depuis plusieurs années dans le développement durable, à travers différentes actions :

  • La connaissance de notre établissement et de son impact environnemental : le bilan carbone
  • Une gestion différenciée des espaces et de l’environnement
  • La promotion de la biodiversité
  • Une maîtrise durable de l’eau et des énergies
  • Une gestion responsable des déchets
  • La conduite d’un projet de déplacement durable
  • Des achats écoresponsables

Les enjeux développement durable

Quelques exemples :

  • Réalisation d’un audit énergétique et de diagnostics de performance énergétique
  • Sensibilisation aux éco-gestes : éteindre les lumières après chaque passage, éteindre les postes informatiques, ne pas ouvrir les fenêtres lorsque le chauffage est actif
  • Voitures électriques
  • Adaptation de l’environnement de travail aux PMR (Personnes à Mobilité Réduite) : mise en place de rampe avec faible inclinaison, mise en place d’ascenseur si niveau, agrandissement de la largueur des portes

Les actions du service jardin-environnement

Depuis 2009, le service jardin-environnement de l'EPS Barthélemy Durand s'est orienté vers une démarche plus écologique d'entretien du site hospitalier, en mettant en place une gestion dite "différenciée" ou "durable".

Plusieurs projets ont été développés :

  • L’éco-pâturage avec la création de parcs animaliers
  • Une nouvelle gestion des gazons et des prairies
  • La suppression des désherbants
  • Le compostage et l’utilisation des déchets verts
  • La diversité et la pérennité du fleurissement
  • Le tri sélectif : récupération des papiers, cartons et autres
  • L'utilisation de matériels électriques et de vélos triporteurs (réduction de l'empreinte     carbone de l'établissement)
  • L’installation d’un parcours de santé pour les patients

Le développement de cette politique environnementale repose sur des objectifs économiques et écologiques. L'établissement mesure d'ores et déjà les bénéfices des actions mises en place dans le cadre du développement durable.

La présence d'animaux a notamment permis de :

  • Réduire de 150 h le nombre d’heures de tonte, valorisant une économie d’environ 970 litres de carburant, soit une réduction de 3 tonnes de CO² rejeté dans l’atmosphère
  • Diminuer le nombre de fauchages : 1 ou 2 par an sans récupération d'herbe, au lieu de 5 ou 6 auparavant avec une économie de temps (200 heures de fauchage en moins par an en moyenne)
  • Favoriser le développement d'une plus grande richesse faunistique et floristique

Grâce au tri sélectif :

  • 32 tonnes de papiers et cartons ont été récupérés et valorisés en 2013, ainsi que 290 kg de cartouches d’encre
  • Plus d’une tonne de déchets divers a été déposée à la plate-forme de tri sélectif de Brières-les-Scellés par le service jardin-environnement.

La gestion durable à l'EPS Barthélemy Durand, c'est aussi :

- Les économies d’eau et alimentaires avec :

  • L’installation de récupérateurs d’eau et de mitigeurs
  • Le paillage quasi généralisé de tous les massifs
  • La gestion des pertes alimentaires

- La conduite d'un projet de déplacement durable avec :

  • La mise à disposition d'une trentaine de véhicules électriques

- La rénovation énergétique des bâtiments avec :

  • La réfection et l'isolation régulières de ces bâtiments

- La lutte biologique avec l'installation de :

  • Une centaine de pièges à phéromones
  • Des pièges collants dans les serres

- La protection de l’environnement et des sols :

  • Des amendements et des engrais organiques utilisés en agriculture biologique incorporés dans les plantations florales

Et encore bien d'autres actions qui seront prochainement dévoilées !

A lire :

Traité d'écopaysage - Gestion écologique des parcs, jardins et paysages, production de biodiversité, 3e édition, Franck Jault et Alain Divo (l'EPS Barthélemy cité en exemple)