Culture à l'hôpital

Une politique culturelle plurielle, ambitieuse et ouverte sur la cité

Depuis mars 2004, l’EPS Barthélemy Durand a fait preuve d’une volonté de se doter d’une politique culturelle, en l’inscrivant officiellement dans son projet d’établissement. Cette volonté répond à l’exigence d’appréhender la culture comme moteur d’une nouvelle dynamique institutionnelle, permettant de faire converger à la fois des artistes, des patients, du personnel soignant et non-soignant et des acteurs culturels autour d’un projet commun.

Cette politique culturelle arrive dans une phase d’ancrage et d’appropriation par l’ensemble de la communauté de l’hôpital, composée de patients, aidants, proches et personnels. Des projets innovants émergent, tel que le projet de réhabilitation d’un ancien pavillon de soins en "Cité culturelle", dédiée à l’art, à la culture et au bien-être.

Les enjeux de la politique culturelle institutionnelle de l’établissement sont :

  • la défense du droit à l’art et la culture pour tous
  • la favorisation des espaces de rencontres et de découverte inscrits dans la durée avec le monde artistique et culturel
  • la déstigmatisation de la psychiatrie en favorisant une ouverture vers l’extérieur

Des saisons culturelles riches, en partenariat avec les acteurs du territoire et ouvertes sur la cité

Des saisons culturelles riches et exigeantes sont proposées au fil des années :

Maquette de la Cité culturelle.

Projet de réhabilitation d’un ancien pavillon de soins en Cité culturelle

L’EPS Barthélemy Durand avait identifié la nécessité d’avoir un lieu de résidence artistique et culturel dédié. Avec le déménagement de l’unité d’hospitalisation Primevères du site d’Étampes vers le site de Barthélemy-Durand-sur-Orge, à Sainte-Geneviève-des-Bois, l’opportunité de réhabiliter cet ancien pavillon de soins « Ex-Primevères », situé au cœur du site historique, et dans un objectif de déstigmatisation et d’ouverture sur la ville, s’est présentée.

Ainsi, l’EPS Barthélemy Durand a fait appel au cabinet d’architectes Notre atelier commun (NAC), de Patrick Bouchain et Loïc Julienne, pour réaliser une étude visant à définir un programme architectural. La démarche de NAC vise à proposer une « permanence architecturale », qui consiste ici à « habiter » le lieu qui doit être réhabilité et à interroger toute la communauté hospitalière sur ses attentes vis-à-vis de ce projet.
De novembre 2016 à mars 2017, dans le cadre du processus de réhabilitation du pavillon ex-Primevères en lieu culturel, NAC a installé sa permanence architecturale dans la tisanerie du pavillon. Le collectif d’architectes a habité l’EPS Barthélemy Durand pour se confronter à la réalité du terrain. La rencontre avec l’ensemble de la communauté de l’établissement et les partenaires culturels a donné naissance à un programme architectural unique pour ce futur espace.

Ainsi, 431 personnes ont activement collaboré à la permanence architecturale animée par NAC de novembre 2016 à mars 2017 :

  • médecins, patients, directeurs, ambassadeurs culturels et agents de l’hôpital
  • réseau de partenaires : lieux culturels structurants du territoire, Conseil d'architecture, d'urbanisme et de l'environnement (CAUE) de l’Essonne
  • les collectivités : DRAC, ARS, Conseil départemental
  • les artistes en résidence

Deux scénarios ont été présentés à l’occasion d’une journée de restitution et de temps fort d’exposition au pavillon. Quel que soit le scénario retenu, le programme architectural préfigure l’émergence :

  • de studios adaptés au mindfulness et au bien-être
  • d’un lieu de vie ou les artistes seront en immersion
  • d’un lieu de création pour les artistes
  • d’un studio d’auteurs, d’écriture
  • d’une salle d’art plastique
  • d’une salle d’exposition, de spectacle
  • d’une nouvelle bibliothèque

L'EPS Barthélemy Durand distingué

- Label culture et santé
En 2013, l'EPS BD s'est vu attribuer, pour une durée de trois ans, le label culture et santé en Ile-de-France. Cette labellisation a été renouvelée entre 2016 et 2018 puis, pour la troisième fois consécutive, pour la période 2019-2021. Décernée par l'ARS et la DRAC d'Ile-de-France, cette distinction valorise l’action des établissements de santé investis dans la mise en œuvre d’une politique artistique et culturelle de qualité.

>> Découvrir la photo de la remise du label le 4 février 2016

>> En savoir plus sur la 4e campagne Culture et santé en Île-de-France

>> En savoir plus sur le label

>> Réseau des établissements de santé labellisés en 2018

- Trophée "Culture & Hôpital/FHF" 2017

Pour la seconde fois, l'EPS BD a vu la qualité de sa politique culturelle récompensée dans le cadre du Trophée "Culture & Hôpital/FHF". La 5e édition de cet événement a attribué à l’établissement un prix spécial pour le projet "Un lieu culturel à Barthélemy Durand : Habiter pour créer". Ce prix vise à reconnaître l’engagement des établissements sanitaires et médicosociaux, dans les pratiques artistiques et culturelles, en valorisant les réalisations les plus innovantes.
En mai 2013, l’EPS BD avait reçu le Trophée culture et hôpital pour la chorale de l'établissement, "Les chœurs battants".

Pour en savoir plus :

>> Photos des lauréats

>> Blog du Boulevard des arts

A écouter

Podcast de l'émission "Ma petite folie, arts et psychiatrie, déstigmatisation", diffusée sur Vivre FM le 6 octobre 2016.
Avec Véronique Bathily, responsable des arts, de la culture et du mécénat à l'EPS BD, Sylvie Franceus, patiente et Olivier Sigman, juriste, spécialiste du droit des patients.