Un coordonnateur du projet de santé mentale de l'Essonne (H/F)

Date de publication 21/11/2021
Type de poste CDD
Catégorie attaché d'administration
Pôle Direction de la Stratégie et du Patrimoine
Ville Etampes
Déscription

DESCRIPTIF DE L’ETABLISSEMENT

Établissement de référence en santé mentale parmi les plus importants de France, l’EPS Barthélemy Durand couvre 158 communes, 1 500 km² et 84 % du département de l'Essonne. Avec 705 lits et places, quatorze secteurs, une vingtaine de dispositifs départementaux et régionaux, il prodigue une offre de soins diversifiée à une population de 800 000 à 1,3 millions d’habitants.
Il a achevé fin 2013 une mutation d’importance, témoignant de sa volonté de placer la qualité des soins au cœur de son projet et de s’adapter aux attentes des usagers en implantant la moitié de ses lits sur un site neuf à Sainte-Geneviève-des-Bois, au plus près des secteurs desservis, complétant son offre de recours implantée dans cette ville depuis 1974. À côté de ses trois sites d’hospitalisation (Sainte-Geneviève-des-Bois, Longjumeau, Étampes), la prise en charge est ambulatoire à plus de 80 %, avec 70 points d’accès dans l’Essonne (consultations, hôpitaux de jour…).
Avec 1 500 professionnels, 80 métiers (médecins, infirmiers, psychologues, orthophonistes, assistantes maternelles…) et un patient partenaire du processus de soins, l’établissement s’adresse à tous les âges de la vie : périnatalité, parentalité, pédopsychiatrie, détection précoce chez les adolescents, thérapie familiale, prévention des hospitalisations des personnes âgées (équipe mobile)…Il est actif dans la prévention du suicide, propose de la méditation pleine conscience, de l’acupuncture et prend en charge les psychotraumatismes et le burn-out. Il est acteur de la formation initiale (infirmiers, aides-soignants) et continue des professionnels, actif dans les pédagogies innovantes (simulation en santé, serious games, réalité virtuelle…)


NOS ATOUTS
• A proximité de Paris (35 mn en TER) et bien desservi par les transports en commun (RER, bus)
• Cité culturelle
• Parc boisé de 70 hectares
• Axes du Projet d’établissement novateurs à mettre en œuvre : autorisation de médecine pour développer une filière complète en addictologie, pépinière de start-up, centre de formation en simulation en santé

CARACTERISTIQUES DU POSTE

Mots clés : Gestion de projet/ Animation/ Veille/ Relations extérieures/ Coordonnateur/ Droit/ PTSM/ Partenariat/ Santé/ Santé mentale/ Territoire/ Réseau/ Démocratie sanitaire

• Région : Ile-de-France, Essonne
• Localisation : Etampes. Le poste implique de nombreux déplacements, principalement dans le département, mais aussi à l’échelle de la région Ile-de-France (véhicule de service mis disposition).
• Positionnement statutaire : CDD / Catégorie A (cadre ou assimilé) / Temps plein
• Durée : 12 mois renouvelable
• Date de prise de fonction : dès que possible
• Rémunération : Selon profil et règlementation en vigueur + 50% du titre de transport, accès au restaurant d’entreprise
• Domaine fonctionnel : Elaboration et pilotage des politiques publiques

? RATTACHEMENT HIERARCHIQUE/FONCTIONNEL

• Poste rattaché hiérarchiquement au Directeur de la stratégie, des partenariats et des affaires générales de l’établissement.

• Au niveau opérationnel, deux représentants du Comité de pilotage s’engagent à se rendre facilement disponibles pour appuyer le coordonnateur au quotidien dans ses missions, suivre son activité et participer à son évaluation. Un de ces représentants est identifié au sein de la Délégation départementale de l’ARS Ile-de-France. Ce correspondant est le point d’entrée pour toute question relevant de la compétence de l’Agence.

• Une animation du réseau des coordonnateurs de PTSM est organisée par l’Agence au niveau régional, avec organisation de réunions régulières, formations et mises à disposition d’outils.

LIAISONS OPERATIONNELLES

• Comité de pilotage du PTSM

• Acteurs territoriaux de la santé mentale : établissements de santé, établissements et services médico-sociaux et sociaux, associations d’usagers en santé mentale, associations de proches, professionnels de santé libéraux, MDPH, Conseil Départemental, collectivités locales, Education Nationale, Justice, Protection Judicaire de la Jeunesse, Services de l’Etat (DRIHL et DREETS : hébergement et logement, emploi et formation, cohésion sociale, etc…), établissements pénitentiaires, services de police, gendarmerie, instances de coordination du territoire (CLSM, CLS, DAC), réseaux de professionnels.

CONTEXTE DE LA MISSION

L’article 69 de la loi de modernisation de notre système de santé fait évoluer la politique de santé mentale et l’organisation de la psychiatrie en reconnaissant le caractère transversal de la santé mentale. Il prévoit la mise en œuvre sur les territoires de projets territoriaux de santé mentale élaborés par l’ensemble des acteurs concourant à cette politique et permettant d’enrichir d’avantage la démocratie en santé sur les territoires.

En application de la loi, le décret 2017-1200 du 27 juillet 2017 a fixé les six priorités que doit prendre en compte chaque projet territorial de santé mentale (PTSM) à savoir :
• Le repérage précoce des troubles psychiques, de l’élaboration d’un diagnostic et de l’accès aux soins et aux accompagnements, conformément aux données actualisées de la science et aux bonnes pratiques professionnelles
• Le parcours de santé et de vie de qualité et sans rupture, notamment pour les personnes souffrant de troubles psychiques graves et s’inscrivant dans la durée, en situation ou à risque de handicap psychique, en vue de leur rétablissement et de leur inclusion sociale
• L’accès des personnes présentant des troubles psychiques à des soins somatiques adaptés à leurs besoins
• La prévention et la prise en charge des situations de crise et d’urgence
• Le respect et de la promotion des droits des personnes présentant des troubles psychiques, le renforcement de leur pouvoir de décider et d’agir et la lutte contre la stigmatisation de ces troubles
• L’action sur les déterminants sociaux, environnementaux et territoriaux de la santé mentale.

Le PTSM s’intéresse à l’ensemble de la population ayant des troubles/et ou une souffrance psychique, en intégrant des problématiques qui peuvent être propres à des publics spécifiques: bébés, enfants, adolescents, personnes ayant des conduites addictives, personnes en situation de précarité et d’exclusion, personnes placées sous main de justice, personnes âgées, personnes en perte d’autonomie, victimes de psychotraumatismes, personnes en situation de handicap, personnes isolées, réfugiés et migrants…

La démarche du PTSM de l’Essonne, initiée dès 2018, a fait intervenir pas moins de 350 personnes. Cette large phase de concertation s’est achevée par la validation du diagnostic territorial partagé et du PTSM de l’Essonne par l’agence régionale de santé, le 15 novembre 2019.

Le PTSM de l’Essonne, consultable sur internet (https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/dtsm_ptsm_essonne.pdf), a donné lieu à plusieurs livrables :
• Analyse des dysfonctionnements
• Forces/Faiblesses
• Fiches actions
• Plan d’actions 2021/2024
• Rapport du PTSM

Le plan d’action se décline selon 5 orientations :
1. Inégalité territoriale/attractivité du département de l’Essonne
2. Sensibilisation et formation des acteurs intervenant dans le parcours de santé mentale, de soins et de vie
3. Entrée dans le parcours de prise en charge
4. Prévention, gestion de l’urgence et la crise
5. Parcours de vie et de soins sans rupture et insertion

Ces orientations ont donné lieu à 12 fiches actions et 47 objectifs opérationnels.

? MISSION

• Le/la titulaire du poste a pour mission d’appuyer le Comité de pilotage pour la coordination et l'organisation de la mise en œuvre du PTSM, et sa déclinaison contractuelle. Il/elle contribue au développement et à la promotion d'une culture commune pour tous les partenaires du territoire.
• Il/elle assure le bon fonctionnement des groupes de travail mis en place sur le territoire et leur apporte son appui logistique si besoin. En lien étroit avec ces groupes de travail, il/elle a également pour mission de concevoir, développer, organiser et mettre en place les actions et les outils qui concourent, permettent et facilitent la coordination des parcours de santé des usagers.
• Il/elle rend compte de l'avancée des travaux au COPIL du PTSM et contribue à la préparation du programme annuel d’actions et des annexes annuelles du CTSM. Il/elle établit annuellement, sous la forme d’un rapport d’activité, un bilan de la mise en œuvre du PTSM et transmet les données chiffrées nécessaires à l'évaluation des actions du PTSM et au suivi du contrat.
• La mission peut être appelée à évoluer ou s’adapter, notamment en fonction du calendrier et du profil.

? ACTIVITES PRINCIPALES

• Faciliter la mise en œuvre du PTSM en articulation avec l’équipe de pilotage et en en cohérence avec les orientations nationales et régionales
• Organiser la mise en œuvre et le suivi du Contrat territorial de santé mentale
• Associer étroitement l’ensemble des partenaires des champs sanitaires, médicosociaux, sociaux, les usagers, les proches et les institutions, concernés par chaque action
• Assurer des missions d’animation, de coordination et d’évaluation au quotidien pour répondre aux priorités du PTSM en lien étroit avec les partenaires du territoire couvert
• En tant que de besoin, construire avec les partenaires des outils visant à une meilleure articulation entre les actions (conventions, fiche de liaison…)
• Favoriser une dynamique partenariale structurée au niveau territorial, notamment en renforçant la lisibilité de l’offre sur le territoire par une meilleure interconnaissance mutuelle et la valorisation d’initiatives locales
• Accompagner les porteurs de projets et initiatives locales dans la construction de leur projet, dans une logique de parcours et de réflexion territoriale
• Concourir au développement et à la promotion d'une culture commune pour tous les partenaires du territoire

REPARTITION DES ACTIVITES SELON 4 AXES

Animation :

• Organiser et animer des réunions du Comité de pilotage selon le calendrier arrêté
• Préparer et mettre en œuvre des groupes de travail thématiques
• Elaborer et transmettre des comptes rendus de réunions
• Rédiger des courriers, documents et supports pour mettre en œuvre les décisions prises en réunion
• Communiquer sur l’actualité des projets en santé mentale au niveau du territoire

Coordination :

• Faciliter l'échange d'informations entre partenaires
• Elaborer des bilans réguliers des travaux
• Assurer le suivi des actions auprès des différents porteurs ou acteurs
• Assurer le relais inter-structures

Appui :

• Soutenir les porteurs de projet dans l’élaboration et la mise en œuvre de leur réponse aux actions du PTSM, dans une approche territoriale et de co-construction avec les différents intervenants du parcours

• Faciliter le partage d’informations en utilisant les outils existants ou en en développant si besoin
• Identifier des besoins et des ressources de formations

Evaluation :

• Elaborer le bilan annuel de la mise en œuvre du PTSM et du CTSM
• Réaliser le suivi des engagements contractualisés dans le CTSM
• Colliger et transmettre des données chiffrées nécessaires à l'évaluation des actions PTSM et du CTSM

? COMPETENCES REQUISES

Savoirs :

• Conduite de projet
• Animation de réunion
• Connaissance de l’environnement sanitaire, médico-social et social (contexte réglementaire général, offre présente sur le territoire…)
• Connaissance des acteurs en santé mentale, de leur fonctionnement et des logiques de fonctionnement inhérentes
• Autonomie dans l’utilisation des outils bureautiques et numériques classiques (Pack Office)
• Permis B

Savoir-faire :

• Travailler en équipe pluridisciplinaire et en réseau, argumenter et convaincre avec un ou plusieurs interlocuteurs (interne et externe), coordonner/animer des groupes et gérer les conflits, adopter un positionnement de médiateur
• Construire, adapter des outils et méthodes de travail, concevoir, formaliser des procédures et protocoles
• Évaluer la pertinence et la véracité des données et/ou informations
• Comprendre le point de vue du bénéficiaire final des actions
• Avoir de bonnes capacités de communication et d’aisance à l’oral et à l’écrit (rédiger des notes et rapports, rendre compte, …)

Savoir-être :

• Secret professionnel et devoir de réserve
• Être responsable, autonome et rigoureux
• Avoir une bonne capacité d’adaptation
• Esprit d’analyse et de synthèse
• Capacité d’anticipation, d’écoute, de diplomatie
• Avoir une capacité de fédérer autour d’un projet, d’accueillir et de mettre en lien les propositions
• Avoir un positionnement de neutralité
• Esprit d’équipe
• Être dynamique, disponible et pédagogue
• Être réactif
• Savoir « aller-vers » les acteurs et leur proposer des modalités de travail à même de favoriser leur participation


EXIGENCES DU POSTE

Formation(s) :
Niveau 1 / BAC+5 Master ou diplôme équivalent : santé publique (médecin, etc…) ou environnement, sciences humaines ou sociales (psychologue, etc…) droit…
OU
Justifier d’une expérience professionnelle dans des fonctions de conduite de projet, d’encadrement ou d’animation territoriale, de préférence dans le domaine de la santé.
Formation(s) d’adaptation au poste requise(s) :
• Un accompagnement à la prise de poste sera organisé par l’ARS, avec présentation des missions, des acteurs, des documents et des outils
• Le titulaire du poste aura accès aux formations nécessaires, en particulier à la formation proposée aux coordonnateurs de CLSM

Contact

Pour tout renseignement sur les missions inhérentes au poste, veuillez contactez la direction de la stratégie, des partenariats et des affaires générales : strategie(at)eps-etampes.fr (01 69 92 52 21)

Si vous êtes intéressé(e), veuillez envoyer votre candidature (CV et lettre de motivation) dans un délai de 3 semaines à compter de la présente publication, à savoir jusqu’au 19 novembre 2021
à :
Directeur de la stratégie, des partenariats et des affaires générales : strategie(at)eps-etampes.fr
au service des ressources humaines : gpec(at)eps-etampes.fr
et à M. DELIE, Directeur adjoint de la délégation de l’Essonne de l’Agence Régionale de Santé Ile de France : julien.delie(at)ars.sante.fr

Retour à la liste