Directeur(trice) délégué(e) des sites de Sainte-Geneviève-des-Bois, de la stratégie, des travaux et du patrimoine

Date de publication 11/01/2021
Type de poste Temps plein
Catégorie Directeur
Pôle Direction des Relations avec les Usagers et des Ressources Numériques
Ville Etampes
Déscription

Présentation générale de l'établissement :

L’Etablissement Public de Santé Barthélemy Durand (EPSBD) est un établissement de référence en santé mentale, acteur majeur parmi les plus importants en France, porté par des valeurs fortes depuis 1963 (richesse professionnelle et travailler ensemble, management durable et responsable, équité, innovation, esprit d’initiative). Dynamique et accessible, engagé et innovant, il inscrit pleinement son action dans le département de l’Essonne, où il est le seul établissement spécialisé en psychiatrie.

Avec 1500 professionnels, 705 lits et places, une vingtaine de dispositifs de soins départementaux et régionaux, il prodigue une offre de soins riche, diversifiée et de recours à 1,3 millions d’habitants. Il dispose d’un site de recours et de référence à Sainte-Geneviève-des-Bois, d’un site historique à Etampes disposant de plusieurs filières départementales et régionales et de 70 structures de soins ambulatoires qui maillent le département du Nord au Sud, au plus près des lieux de vie des patients (consultations, hôpital de jour…).

Il a achevé fin 2013 une mutation d’importance, témoignant de sa volonté de placer la qualité des soins au cœur de son projet et de s’adapter aux attentes des usagers : six services sont désormais localisés à Sainte-Geneviève-des-Bois, au plus près de la population desservie, complétant son offre de recours implantée dans cette ville depuis 1974 (site des Mares Yvon).

Outre ses trois sites d’hospitalisation (Sainte-Geneviève-des-Bois, Longjumeau, Étampes), la prise en charge est avant tout ambulatoire (à 80%).

Avec un patient partenaire du processus de soins, son offre s’adresse à tout âge de la vie : nourrisson (périnatalité), parentalité, pédopsychiatrie, détection précoce chez les adolescents, thérapie familiale, prévention des hospitalisations des personnes âgées (équipe mobile).

Projet stratégique territorial et projet d’établissement

L’EPS Barthélemy Durand occupe un rôle de premier plan en Essonne, dont la population est en forte croissance, puisqu’il pilote le projet médical partagé départemental en santé mentale (PMP piloté en inter-GHT par l’EPS Barthélemy Durand) élaboré avec l’ensemble des hôpitaux publics du Département, ainsi que le Projet territorial de santé mentale (PTSM) de l’Essonne à 5 ans, premier d’Ile-de-France à être adopté par le Directeur Général de l’Agence Régionale de Santé en novembre 2019, conformément aux nouvelles obligations réglementaires.

Dans le cadre de son projet d’établissement 2017-2022 et de son contrat pluriannuel d’objectifs et de moyens 2016-2021, l’EPSBD se mobilise et innove pour des soins de qualité répondant aux enjeux de demain et aux besoins de la population de l’Essonne : Il veille à fluidifier le parcours des patients en lien avec la médecine de ville, l’Education nationale, les collectivités locales…. Il s’investit pour la prévention et la prise en charge précoce et dans la structuration et le renforcement des filières spécialisées et de recours.

Il participe aux avancées de la recherche en psychiatrie en France par l’exploration de nouveaux horizons (neurosciences, micro biote intestinal, génétique…), mais aussi à l’enseignement et à l’innovation. Il a développé de nombreux postes partagés avec des services universitaires et porte un projet d’universitarisation (projet de 4 postes de PU-PH, en médecine générale, pédopsychiatrie, psychiatrie adulte, addictologie), en lien avec le doyen de la Faculté et les Ministères de la santé et de l’enseignement supérieur et de la recherche (MESRI). L’un des postes de PU-PH devrait se concrétiser début 2021. Ainsi, il concourt à l’attractivité du territoire essonnien, la démographie médicale en psychiatrie étant une spécialité médicale parmi les plus déficitaires en France.

Son engagement pour la démocratie sanitaire, avec quatre labels « Droits des usagers de la santé » (attribués par le Ministère pour des actions innovantes co construites avec les usagers) est un autre axe fort de sa stratégie. Enfin, sa politique de dématérialisation et d’e-santé (serious games, télémédecine, communication augmentée, incubation d’une start up d’état …) se veut ambitieuse, tandis qu’il réaffirme son rôle d’acteur économique citoyen et intégré sur le territoire.

L’EPSBD porte un schéma directeur immobilier de 89 M€, avec 2 opérations majeures et ambitieuses (sur Etampes et Sainte-Geneviève-des-Bois), au service de l’attractivité et du projet médical, au sein d’un campus santé qui réunira progressivement sur le site de Sainte-Geneviève-des-Bois, des professionnels allant de la prévention aux soins, et intégrant la recherche.

Qualité de vie au travail, formation et promotion de nouveaux métiers

Le projet social 2017-2022 valorise les pratiques socialement responsables, encourageant l’esprit d’initiative, le travail en équipe, la qualité de vie au travail et le dialogue social.

L’EPSBD a obtenu un trophée de la Mobilité en Ile-de-France pour une action de sécurité routière attribué par le Conseil régional d’Ile-de-France.

Concernant la Qualité de vie au travail, sa capacité d’innovation s’est traduite par l’attribution par l’association pour le développement des ressources humaines dans les établissements sanitaires et sociaux (ADRHESS) et la Fédération hospitalière de France, d’un prix national Innovation en ressources humaines pour son action de prévention du burn out par la méditation pleine conscience, à destination de tous les personnels (y compris médecins et internes).

L’EPSBD s’est également investi dans une recherche régionale sur le stress et l’épuisement des médecins et dans le pilotage d’un groupe de travail dans le cadre de l’Observatoire National pour la Qualité de Vie au Travail des Professionnels de Santé, en lien avec la Direction générale de l’offre de soins. Enfin, l’ouverture d’une consultation externe dédiée au diagnostic et à la prise en charge du burn-out s’est concrétisée en 2019, avec pour projet de la rendre accessible à l’ensemble de l’Île-de-France.

Acteur de la formation initiale (institut de formation) et continue des professionnels,

l’EPSBD est actif dans les pédagogies innovantes (simulation en santé en lien avec le Labforsims de la faculté Paris Saclay, développement de serious games et de jeux en réalité virtuelle avec des start up…).

Il est agrée organisme de formation DPC et a pu obtenir la labellisation DPC de 8 formations internes, dont une conférence et une formation en e-learning, en lien avec notre démarche qualité. De nombreux autres programmes internes sont en cours de validation DPC pour 2020. Elles constituent une nouvelle offre pour les professionnels du département, en phase avec les priorités du PTSM et valorisent l’expertise des professionnels de l’établissement.

Enfin, l’EPSBD s’est investi dans la promotion de nouveaux métiers : 9 infirmiers ont été candidats au master 2 de pratiques avancées et le case-management est déjà en place dans plusieurs services. L’intégration de ces nouveaux professionnels représente une plus-value certaine pour la qualité du parcours de soins et promeut l’excellence des soignants de l’établissement. Un médiateur de santé pair, membre à part entière des équipes soignantes, a également été embauché.

Labélisée Culture et Santé par la DRAC et l’ARS depuis 2013 et attributaire de Trophées Culture et hôpital de la FHF, notre politique culturelle s’inscrit dans une volonté de déstigmatisation de la maladie et d’affirmation du droit culturel et contribue à la Qualité de vie au travail du personnel. Elle réunit patients, personnels et grand public, à travers des résidences d’artistes et une programmation pluridisciplinaire in et ex situ, avec une exigence artistique forte, en lien avec des lieux culturels reconnus. La dynamique de la Cité culturelle de l’EPSBD, innovante, fédératrice et créatrice de passerelles hors de l’hôpital, met en valeur le réseau et la notoriété de l’établissement.

Une culture qualité portée par la communauté hospitalière

Le département qualité et gestion des risques accompagne les différents services de l’établissement (de soins ou support) pour un engagement dans les meilleures pratiques : L’EPSBD est certifié niveau A (HAS V2014), a obtenu une évaluation externe de la MAS (médicosocial) très favorable, et a certifié ISO 9001/ 14001 son service nettoyage.

Présentation des services (nombre de lits, effectifs, budget…) :

705 lits et places

Effectifs : 1500 ETP, dont effectifs médicaux : 120 ETP

Budget : 105 M€, 3 budgets annexes

L'EPS Barthélemy Durand comprend trois pôles d’activité clinique : Pôle de psychiatrie adulte, Pôle de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent, Pôle transversal de recours, de référence et de recherche.

L'établissement est en pleine évolution depuis 7 ans :

Ouverture d’un nouveau site hospitalier :

En octobre 2013, le transfert de plus de 200 agents et de plus de la moitié des services d'hospitalisation a été mené de manière exemplaire pour créer un 2ème site hospitalier à Sainte-Geneviève-des-Bois, avec le soutien de la communauté médicale et des organisations syndicales (protocole d’accord), dans le cadre d’un projet Hôpital 2007. Il a nécessité un accompagnement social des salariés, dont l'organisation professionnelle et personnelle a été modifiée, notamment par l'éloignement du lieu de travail par rapport à leur domicile. A ce titre, l’EPSBD a démontré sa capacité d’adaptation et de gestion de projets d’envergure, avec l’adhésion de la communauté hospitalière.

Développement d’une offre de recours dans le cadre de la gradation des soins :

Filières supra-départementales :

  • Centre régional douleur et soins somatiques en santé mentale, autisme, polyhandicap et handicap génétique rare, unique en France, dont la labélisation en centre de référence national est recherchée
  • Dispositif de télémédecine « soins somatiques des personnes avec troubles de l’autisme » avec des structures médicosociales et les médecins de ville, en lien avec le CRAIF
  • Unité renforcée de répit / transition pour adultes en situation complexe de troubles du spectre de l’autisme (départements 78, 91, 95) en lien avec la Pitié Salpétrière
  • Dispositif VigilanS pour la prévention du risque suicidaire (départements 91, 77)

Filières départementales, compétences spécialisées et innovantes :

  • Filière adolescents/jeunes adultes (centre de crise, HDJ, CATTP, CS, Maison des adolescents 91, consultations spécialisées de transition adolescents – jeunes adultes/ centre référence pour la détection et l’intervention précoces pour les psychoses émergentes)
  • Filière gérontopsychiatrique (équipe mobile de psychiatrie du sujet âgé 91, projets de lits)
  • Filière précarité (équipe mobile Diapsy, PASS)
  • Filière addictologie universitaire de niveau 3 (lits de sevrage complexe, HDJ, consultations externes, équipe de liaison et de soins en addictologie, CSAPA)
  • Maison d’Accueil Spécialisée de 60 places (structure médico-sociale)
  • 2 centres de crise départementaux (adultes et adolescents), en prévention du risque suicidaire
  • Centre support pour la remédiation cognitive et réhabilitation psychosociale, éducation thérapeutique (quatre programmes autorisés par l’ARS, programme canadien profamille, programme de prévention du suicide destiné aux proches, programme pour les jeunes adultes)
  • Thérapies non médicamenteuses (minfulness, acupuncture), espace de e-santé (serious games et réalité virtuelle)
  • Autres centres de référence et consultations spécialisées : troubles bipolaires en lien avec la Fondation Fondamental, unité mobile de psychiatrie transculturelle en lien avec la maison de Solenn (Cochin), burn out, psychotraumatisme, phobies, TOC, thérapie familiale…

Engagement dans l’enseignement et la formation :

Services agréés pour les internes (17) et accueil de post internat (assistants partagés avec des services universitaires -CH Sainte-Anne, CHU Kremlin Bicêtre et Paul Brousse, Fondation Vallée, Cochin, Institut mutualiste Montsouris, Mondor…)

Coordination de plusieurs enseignements universitaires (DU, DIU…)

(Co) organisation de congrès nationaux et internationaux

Développement, structuration et financement de la recherche et de l’innovation :

L’EPS Barthélemy Durand a construit un écosystème de recherche, que viendra étoffer le recrutement de PU-PH. Il est centre investigateur et partenaire de nombreux projets de recherche d’envergure nationale (PHRC, PREPS, PHRIP, Recherche Hospitalo Universitaire dans le cadre du programme Investissements d’avenir, Fédération Hospitalo-Universitaire…) et est lui-même devenu promoteur. Pour asseoir ses activités de recherche, il participe à des plateformes de recherche nationales, régionales et/ou thématiques (copilote du groupe recherche régional en psychiatrie au GIRCI, coordination nationale des dispositifs de recherche en psychiatrie, membre fondateur et membre du comité de pilotage du Dispositif pilote Territorial de Recherche et de Formation en psychiatrie de l’université Paris-Saclay…).

De plus, il s’est associé, par des conventions structurelles ou plus simplement dans le cadre de projets, à des structures de recherche reconnues :

  • Convention cadre avec l’AP-HP (GHU AP-HP.Université Paris Saclay) : postes partagés avec Bicêtre (assistant partagé, PHC/ futur MCU-PH et attaché partagé), filière graduée sur les activités spécialisées et de recours et accès au plateau technique, notamment pour les troubles de l’humeur et l’addictologie, la télémédecine, et la recherche avec l’équipe MOODS du CESP (unité INSERM U1178), le DTRF Paris-Sud et l’Unité de Recherche Psychiatrie-Comorbidités-Addictions PSYCHOmadd (Paul Brousse). Un volet de la convention porte également sur l’enseignement, notamment le DU Mindfulness de l’Université Paris-Saclay.
  • Partenariat structurant avec le Centre de recherche clinique Etienne Le Bel, le CHU de Sherbrooke et le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) de la région de l’Estrie, soutenu dans le cadre de l’appel à projet « coopération internationale » de la DGOS : recherche clinique, enseignement (organisation de formations universitaires, séminaires, sessions de travail, ouvrages…), échanges sur les pratiques, échanges et accueil réciproque de cliniciens et administratifs, chercheurs ou étudiants sur les deux territoires

Enfin, il s’appuie sur une infrastructure de recherche interne pluridisciplinaire (comité recherche et unité de recherche, recrutement de médecins chercheurs (unités INSERM)) et porte un projet de Pavillon dédié à la recherche, à l’accueil de start-up et à la simulation en santé, en collaboration étroite avec LabforSims (Université Paris-Saclay, Faculté de Médecine).

Dans le domaine de l’innovation, l’EPS Barthélemy Durand a été sélectionné pour le programme de start-up d’Etat dans le cadre de l’appel à projets Innovateurs en santé IDF (ARS, betagouv.fr) pour un projet numérique développé en intraprenariat (suivi et prise en charge des jeunes pour la détection précoce de l’entrée dans la pathologie mentale). C’est le seul projet hospitalier retenu et l’un des 3 projets régionaux à être admis en phase d’incubation.

Projet médical 2017-2022

Axe 1 : Fluidification des parcours et accès aux soins : un établissement ouvert sur son environnement

  • Créer une maison de santé à Etampes et à Ste-Geneviève-des-Bois en lien avec les hôpitaux MCO concernés (CHSE et GHNE) et avec le soutien du Conseil Régional, favorisant l’accès à un médecin traitant pour les patients (lutte contre la désertification médicale)
  • Favoriser le lien avec la médecine de ville
  • Développer la télémédecine
  • Créer une équipe mobile de crise pour adolescents permettant de favoriser la gestion de crise en alternative à l’hospitalisation et implanter le dispositif VigilanS (prévention du suicide)

Axe 2 : Prévention et prise en charge précoce, de la grossesse au jeune adulte -

  • Favoriser les nouvelles modalités de prise en charge et la réhabilitation
  • Réaffirmer la place de la Maison des Adolescents dans le dispositif de prévention, repérage, diagnostic précoce, de coordination des partenaires et parcours complexes (nouveau cahier des charges)
  • Créer une unité d’hospitalisation de transition 16-25 ans favorisant une prise en charge dans un cadre adapté
  • Organiser une filière de psychiatrie périnatale (consultations, hôpital de jour, unité mère-bébé)
  • Créer un pôle regroupant les différentes techniques non médicamenteuses ; Créer un centre visible dédié à l’ETP/ la remédiation cognitive et la réhabilitation

Axe 3 : Structuration et renforcement des filières spécialisées et de recours

  • Créer une unité d’hospitalisation de gérontopsychiatrie
  • Créer une filière addictologie comprenant des lits de sevrage complexe (financement T2A)
  • Assurer une qualité de prise en charge somatique des patients atteints de troubles mentaux
  • Structurer une filière nationale sur la douleur et les soins somatiques et autisme, sous la coordination du Centre Régional Douleur et soins somatiques en santé mentale, autisme, polyhandicap et handicap génétique rare, en lien avec le Ministère
  • Créer un Centre de diagnostic autisme (inter) départemental
  • Développer des centres de référence et de recours pour les pathologies rares, au service du territoire et des partenaires

Axe 4 : Recherche, enseignement, formation universitaire et innovation : un investissement majeur pour demain

  • Promouvoir et structurer la recherche médicale et paramédicale au sein de l’établissement
  • Harmoniser l’évaluation des pratiques, standardiser les données recueillies afin de concevoir des programmes de recherche de qualité
  • Développer l’engagement dans la formation
  • Soutenir l’innovation en santé et les nouvelles technologies

Identification du poste

  • Direction Générale :
  • Direction Générale
  • Direction déléguée du site Etampois, des affaires médicales, de la recherche et de l’innovation
  • Direction des Ressources humaines et de l’attractivité
  • Direction déléguée des sites Génovéfains, de la stratégie et du patrimoine
  • Direction des finances, du pilotage de gestion, de la qualité et de la gestion des risques
  • Direction des achats, de la logistique et de l’hôtellerie
  • Direction des Relations avec les Usagers, des ressources numériques et de la MAS Le Ponant
  • Direction des Soins
  • Direction des instituts de formation.

Le poste de la Direction déléguée des sites de Sainte-Geneviève-des-Bois, de la stratégie et du patrimoine comprend plusieurs volets décrits ci-dessous. Pour ses missions, le (a) Directeur (rice) est secondé (e) par un adjoint de catégorie A, un chargé de mission pour la Stratégie, un ingénieur travaux et son adjoint encadrant le Département services techniques, un agent de catégorie A pour la politique culturelle, ainsi qu'un Adjoint des Cadres encadrant le Département communication.

En fonction de l’expérience du candidat et au vu des forts enjeux de mise en oeuvre du Schéma Directeur Immobilier, le poste est susceptible d’être scindé en deux, avec la Direction de la stratégie, partenariats et des affaires générales qui pourrait être autonomisée.

Présentation de la Direction Déléguée des sites de Sainte-Geneviève-des-Bois :

Le Directeur délégué est le représentant de la Direction Générale sur le site hospitalier de Barthélemy Durand-sur-Orge (situé à Sainte-Geneviève-des-Bois, comprenant la moitié des lits d’hospitalisation et les lits départementaux pour adolescents) et sur le site des Mares-Yvon (situé également à Sainte-Geneviève-des-Bois, comprenant les structures départementales de recours), en lien avec la coordonnatrice des sites de Sainte-Geneviève-des-Bois, adjointe à la coordonnatrice générale des soins notamment. Le maintien de la cohésion de l'établissement, après l'ouverture de ce 2e site à 35 km du site historique sera un point d’attention du directeur.

  • Interlocuteur de proximité pour les équipes soignantes, pour apporter une réponse aux problèmes de terrain
  • Déploiement du projet médical sur les sites, avec les médecins responsables et les partenaires institutionnels
  • Interlocuteur privilégié de l’équipe de direction du GHU Paris Psychiatrie Neurosciences pour ce qui concerne le fonctionnement du site de BD-sur-Orge (situé sur le même terrain que le site du Perray)
  • Proposition et mise en place de partenariats avec les structures du territoire pour une prise en charge de qualité des patients, en lien avec la Direction Générale et la Direction de la Stratégie
  • Représentation et accompagnement de la Directrice Générale lors des rencontres avec les partenaires institutionnels sur les questions spécifiques aux sites de Ste-Geneviève-des-Bois

Missions opérationnelles :

  • Animation et coordination de la rencontre des cadres supérieurs du site en relation avec la coordonnatrice du site de BD-sur-Orge, adjointe à la coordonnatrice générale des soins
  • Proposition, en relation avec la Direction de la Stratégie, d’actions de promotion et de valorisation des sites
  • Garant de la cohérence des procédures déployées dans le cadre de la démarche qualité et de la répartition harmonieuse des moyens matériels
  • Interlocuteur privilégié des administrateurs de garde confrontés à une difficulté inhabituelle sur les sites

Présentation de la Direction de la stratégie, des Travaux et du Patrimoine :

Département Stratégie et partenariats :

Au vu de la transversalité des missions institutionnelles, le (a) Directeur (rice) a un rôle de coordination, pour créer du lien et une articulation entre les acteurs et les structures. De même, il doit favoriser la communication, la régulation interne ainsi que la négociation et avoir une vision stratégique.

  • Mise en oeuvre des échéances stratégiques majeures de 2022, internes et externes
  • Coordonner le suivi et l’élaboration du projet d'établissement (2017-2022 puis 2022-2027), du CPOM (2016-2021 puis 2022-2026) et du projet médical partagé psychiatrie de l’Essonne géré en inter-GHT (2016-2021 puis 2022-2026), dont l’EPSBD est le pilote avec les 2 GHT du 91.
  • Piloter en lien avec la Directrice Générale (présidente de la Commission du CTS), le chargé de mission PTSM, la DD ARS et les partenaires (hôpitaux et cliniques, CPTS et libéraux, collectivités locales, médicosocial, éducation nationale, justice, préfecture, usagers…), la mise en oeuvre du Projet Territorial de Santé Mentale (PTSM) 2019-2024 de l’Essonne. Premier de la Région à avoir été arrêté en 2019 par le Directeur Général de l’ARS, sa mise en oeuvre a démarré en 2020, malgré le COVID, avec la mobilisation des équipes de l’EPS BD notamment.
  • Répondre aux appels à projets pour financer le projet d’établissement, avec la Direction des Finances/les pôles
  • Fonctionner comme une division projet chargée d’une mission transversale de mobilisation et coordination des acteurs, en charge du développement et suivi des projets institutionnels, avec les pôles et les partenaires.
  • Structurer et suivre les partenariats existants (centres hospitaliers, CHU, médicosocial...), dans un contexte de maillage déjà très riche. Il conviendra de faire vivre les nouveaux partenariats et d’en tisser d’autres lorsque nécessaire (convention avec l’AP-HP, CHU de Sherbrooke et le CIUSS de l’Estrie au Canada…).
  • Mettre en oeuvre la nouvelle formule de l’espace de réflexion éthique.
  • Etre en charge des affaires générales.

Département Communication :

La communication est un enjeu particulièrement stratégique pour favoriser l’attractivité de l’établissement et la fidélisation des personnels et refléter le dynamisme de l’hôpital, ce qui est majeur dans un contexte de démographie médicale très défavorable au niveau national dans la spécialité et de tensions émergentes sur les recrutements paramédicaux. Il convient de poursuivre la modernisation de la communication, dans un contexte concurrentiel fort, et de développer les initiatives favorisant la cohésion.

 

  • Mise en place d’une politique de marque employeur ; Communication interne/externe, institutionnelle/non institutionnelle : Déploiement d’un nouveau site intranet, réseaux sociaux, charte graphique…

 

Département Arts et culture et mécénat :

La politique culturelle de l’EPS BD est labellisée Culture et Santé par la DRAC et l’ARS depuis 2013 et attributaire de a pris encore de l’ampleur avec le Trophées Culture et hôpital de la FHF. Ellerecrutement d’une responsable des ’inscrit dans une volonté d’affirmation du arts, de la culture et du mécénat, professionnelle dans le domaine. Elle sdroit culturel et contribue à la Qualité de vie au travail du personnel. Elle réunit patients, personnels et grand public, à travers des résidences d’artistes et une programmation pluridisciplinaire in et ex situ, avec une exigence artistique forte, en lien avec des lieux culturels reconnus et des partenariats prestigieux (Cours Florent, festival M’Improvise d’Ibrahim Maalouf, Université Paris-Sorbonne, école d’architecture Malaquais, Opéra de Paris …).

  • Soutien fort de la politique culturelle de l’EPSBD, la programmation et les projets innovants (Cité culturelle et fablab, design…).
  • Déploiement de la Cité culturelle. Ce bâtiment dédié à la culture et au bien-être, ouvert sur la Cité et la communauté d’agglomération est innovant, fédérateur et créateur de passerelles hors de l’hôpital, mettant en valeur le réseau et la notoriété de l’établissement : travaux, modèle de financement, programmation…

Départements des Ressources techniques et du patrimoine :

Les objectifs stratégiques sont supportés par la mise en oeuvre de travaux permettant de répondre aux besoins d’un point de vue bâtimentaire, en relocalisant des structures et créant de nouveaux espaces en adéquation avec les besoins du territoire :

 

  • Mettre en oeuvre le schéma directeur immobilier ambitieux de 89 M€ à 10 ans, pour les 2 sites

CNG-DGD / UDH – mai 2018

d’hospitalisation avec 2 opérations majeures (sur Etampes et Sainte-Geneviève-des-Bois), au service de l’attractivité et du projet médical. Il sera essentiel de planifier et suivre de manière rapprochée la politique d’investissements et patrimoniale, avec un respect des délais et des coûts et une programmation avec de multiples interlocuteurs médicaux/soignants.

L’opération prévue sur Sainte-Geneviève-des-Bois projette un regroupement de structures ambulatoires de l’EPSBD sur l’emprise du GHU Paris Psychiatrie et neurosciences (site du Perray) en cours d’acquisition (proche des bâtiments du site de BD-sur-Orge). Cela doit limiter les coûts induits par la multiplicité des locaux en ville, répondre au besoin d’accessibilité handicapé et de proximité de la gare. Ceci permettra aussi de trouver des locaux pour des projets prévus au projet d’établissement et CPOM (développement de l’offre de recours départementale, maison médicale) et du territoire (Centre de soins Non Programmé en partenariat avec le CH Sud Francilien, CH d’Arpajon et Almaviva selon le mode d’article 51).

Datant des années 1960, il s‘agit sur le site d’Etampes de construire un bâtiment neuf pour regrouper toute l’hospitalisation, dans un objectif de qualité de prise en charge optimale et de qualité de vie au travail. Il s’agit aussi de le dynamiser et le valoriser par l’installation d’activités nouvelles prévues au projet médical.

Répondre aux obligations sur l’Agenda accessibilité et sécurité incendie (70 structures ambulatoires).

Poursuite de l’optimisation du vaste patrimoine de l’EPSBD, trop dispersé, vieillissant et pas aux normes, afin de contribuer au financement du schéma directeur immobilier :

Cession d’un site pour regrouper les activités sur des parcelles à acquérir en extension du site de BD-Sur-Orge.

Optimisation des terrains et bâtiments libérés : possibilités foncières ouvertes par le déménagement de la moitié des lits à Sainte-Geneviève-des-Bois, permettent une action globale sur le terrain libéré à Etampes, impliquant de définir des partenariats pertinents (coopérations avec le monde ambulatoire et nos partenaires), en lien avec la Direction Générale et le département de la stratégie.

Rationalisation des structures ambulatoires, en conciliant avec l’accès aux soins/responsabilité populationnelle.

Profil souhaité du candidat

FORMATION / QUALIFICATION APPRECIEE :

Formation EHESP

Expérimenté (e), le (la) candidat(e) devra disposer d’une expérience significative en matière de gestion de travaux

SAVOIR-FAIRE / COMPETENCES REQUISES :

  • Sens des responsabilités et capacité à prendre des décisions, à les expliquer, les valoriser
  • Aisance relationnelle, esprit de négociation
  • Maîtrise de la conduite de projets et conduite du changement
  • Capacité au travail en équipe
  • Capacités managériales : diriger, animer, mobiliser et entraîner les équipes
  • Rigueur
  • Créativité
  • Pragmatisme et opérationnalité
  • Réactivité et disponibilité
  • Vision stratégique, Analyse des situations et des enjeux
  • Esprit de synthèse et capacités rédactionnelles
  • Reporting à la Direction Générale

 

Autres informations

  • Cadre de travail et de vie agréable
  • Logement de fonction (maison)
  • Possibilités de garde d’enfants (crèche familiale de qualité), CGOS
  • Binôme de Direction pour les congés et RTT
  • Participation à la garde de direction
Structure EPS Barthélemy Durand
Contact

RENSEIGNEMENTS ET CANDIDATURE

Personne à contacter :

Marie-Catherine PHAM, chef d’établissement : direction@eps-etampes.fr ou : 01 69 92 52 02

Centre hospitalier : Etablissement Public de Santé Barthélemy Durand

Adresse :

Avenue du 8 mai 1945

BP 69, 91152 ETAMPES CEDEX

Accès par :

RER C / TER direct en 30 minutes depuis Paris

RN 20

Personne à contacter :

Marie-Catherine PHAM, chef d’établissement : direction(at)eps-etampes.fr

ou : 01 69 92 52 02

Email : gpec(at)eps-etampes.fr

 

 

 

 

Retour à la liste